Contact us
    First Immune - GcMAF
    Office Hours: 8:30am - 5:30pm (GMT)
    Clos de Balade 21, 1140 Evere, Brussels, Belgium
    Tel: +44 (0) 7781 411 737
    Fax: +44 (0) 1481 674 900
    Email: info@gcmaf.com

Products and research for the human immune system

Stratégies de traitement

Comment employer le GcMAF pour en tirer les meilleurs résultats

  • 1. Prenez des bains de soleil aussi souvent que possible. Prenez au moins 9 000 UI (225 microgrammes) de vitamine D3 par jour. Dans vos analyses de sang, votre taux de vitamine D doit être de 60-80 ng/ml, ce qui correspond à environ 150 nmol/l (multiplier par 2,496). Les participants qui obtiennent de bons résultats présentent tous des taux élevés de vitamine D (et le taux de réduction de la masse tumorale ralentit à l’approche de l’hiver)
  • 80 pour cent des patients souffrant d’un cancer, ou du SFC et des séropositifs présentent de faibles niveaux de vitamine D (inférieurs à 30ng/ml). Une journée passée au soleil représente un apport de 20 000 UI en vitamine D. Le GcMAF nécessite des taux normaux de vitamine D (40ng/ml +) pour fonctionner pleinement.
  • Les essais en laboratoire ont montré que le GcMAF est 2,5 fois plus efficace s’il s’accompagne d’un taux normal de vitamine D.
  • Ne pas cesser l’emploi du GcMAF tant que votre taux de nagalase ne sera pas redescendu à moins de 0,65, taux auquel votre propre production de GcMAF reprendra le dessus.
  • 2. Faire beaucoup d’exercice, de préférence au soleil, et respirer profondément pour faire circuler l’oxygène ;  la maladie n’aime pas ça !
  • 3. Boire au moins 2,5 litres d’eau pendant la journée.
  • 4. Prendre une dose élevée de vitamine C (25 000 UI) par jour. Mieux encore, demandez à votre médecin de vous l’administrer par IV. On constate des effets synergiques avec le GcMAF ou avec jusqu’à 10 grammes (10 000 mg) d’acide ascorbique. (Des effets secondaires se manifestent à 50 grammes par jour).
  • 5. Désintoxication : Émulsion de vitamine A, sélénium et vitamine E ; pour que le système lymphatique évacue les toxines, ce qui est important. Ceux qui ne sont pas sensibles à cette émulsion ne manqueront pas de réagir à la prise de chlorelle avec de l’huile de foie de morue qui présente le bon dosage de vitamines A à D. Le tout se lie aux métaux lourds et les élimine par chélation, tout en offrant l’avantage supplémentaire de promouvoir l’absorption des minéraux manquants.
  • 6. Il est essentiel de bien se nourrir. Faire contrôler votre PINI (index pronostique nutritionnel et inflammatoire). Consommer beaucoup de lipides pour nourrir votre système immunitaire (voir ci-dessous).
  • 7. Maintenir le pH alcalin à l’intérieur de votre corps, en prenant une cuillère à café de bicarbonate de soude dans de l’eau une fois par jour ou des légumes comme des asperges et des brocolis en purée.
  • 8. Les avantages d’une double dose. Une femme ayant pris 28 doses en une semaine a constaté d’énormes progrès. Nous ignorons toute limite supérieure au dosage de GcMAF. Certains ont pris tout un flacon de 8 doses en une seule fois et les résultats ont été très positifs. Mais, si vous souffrez d’EM/SFC, d’autisme ou de la maladie de Lyme, nous vous recommandons de commencer par une très faible dose de 0,05 ml.
  • 9. On obtient des résultats plus performants avec le GcMAF en présence d’acide oléique. Il s’agit d’un acide gras oméga-9, dont la meilleure source est l’huile d’olive.
  • 10. Boire du thé vert. Voir : Recherche in vitro sur les cellules cancéreuses.
  • 11.  La curcumine, en particulier le curcuma, est utile dans les traitements du mélanome et du cancer du sein.
  • Les excès de sucre, une mauvaise alimentation dépourvue d’acides aminés et d’ETM, le manque de vitamine D, le manque d’oxygène et d’exercice, ainsi que le stress intense dû à un choc.
  • Évitez : le sucre, qui alimente les cancers, les glucides qui se transforment en sucre, et les céréales, les haricots et les pommes de terre, qui contiennent également des lectines et des poisons cancérigènes, le blé étant le pire. Éviter le lait de soja qui bloque l’absorption des ETM.
  • Certains édulcorants sont préjudiciables à d’autres égards : l’aspartame affaiblit le système immunitaire ; même le Splenda est un composé organique de synthèse au même titre que le DDT. Voir http://www.wnho.net/splenda_chlorocarbon.htm.
  • Le Stevia, est un édulcorant naturel auquel on a rajouté de la maltodextrine, substance relativement inoffensive. La saccharine se classe au deuxième rang.

·         Si vous souhaitez accélérer votre rétablissement, vous pouvez :

·         En cas de cancer, éviter …

·         Les cinq causes principales du cancer

·         Cancer du sein

 

  • Si l’une de vos dents est dévitalisée, faites-la arracher. (Voir l’article)
  • Évitez la prise de molybdène, qui favorise la progression du cancer du sein. les sources les plus riches en molybdène sont des légumineuses, y compris les haricots, les pois, les lentilles et le soja. Les noix, les légumes verts et les céréales comme l’avoine, le blé et le riz en contiennent également en grandes quantités.
  • Le lait ordinaire contient des œstrogènes, qui favorisent le cancer de l’utérus et le cancer du sein, dans une moindre mesure.
  • Un système immunitaire reconstruit grâce à la prise de GcMAF est très efficace pour éradiquer les cancers aux stades un et deux.
  • Au stade 4, il est probable que la présence du cancer l’emporte sur le système immunitaire. Il vous faut donc vous battre avec toutes les armes possibles. Le GcMAF a de multiples actions directement sur les cellules cancéreuses, où sa demi-vie est de trois jours. La demi-vie du facteur d’activation des macrophages étant de 5 jours (la demi-vie des macrophages est de 6 jours), il est essentiel d’augmenter considérablement la dose de GcMAF et de l’injecter dans différentes parties du corps deux fois par semaine, de préférence par IV.
  • Tout ne réussit pas dans tous les cas, et il se peut que certains produits ne puissent rien faire pour vous. Il convient néanmoins d’ajouter du DCA (acide dichloro-acétique (que nous fournissons), de la vitamine B 17 (noyaux d’abricot) et du zinc, vecteur de la B17. Le tout est d’avoir des habitudes alimentaires saines. Faites-nous la demande de poudres Tallberg. Demandez à venir à nos cours de bien-être en résidence en Allemagne, où l’on vous apprendra à vaincre le cancer et à assurer votre réussite : nous sommes d’ailleurs prêts à vous rembourser en cas d’échec. Si vous pouvez marcher et que votre espérance de vie est de plus de 3 mois, nous ne serons pas surpris de votre réussite.
  • Si vous pouvez subir une intervention chirurgicale pour réduire la masse de votre tumeur, faîtes-le, mais assurez-vous d’avoir pris du GcMAF pendant au moins trois semaines avant l’intervention, afin que votre système immunitaire reconstruit puisse empêcher que les métastases du cancer causées par les cellules cancéreuses libérées par l’intervention chirurgicale ne s’installent ailleurs. Continuer à prendre du GcMAF pendant 8 semaines une fois que votre nagalase sera passé à moins de 0,65.
  • EM / SFC
  • Nous sommes en cours d’examen des effets prometteurs de la broméline et de la papaïne pour voir si celles-ci nettoient les biofilms des virus afin que le système immunitaire reconstruit puisse passer à l’attaque. Le LDN peut éventuellement  bloquer l’effet du GcMAF.

Le GcMAF est efficace pour restaurer le fonctionnement du système immunitaire et donc contre les maladies virales. La plupart des personnes sont généralement surprises que l’injection de GcMAF soit si simple. On peut conserver le produit dans un congélateur à environ -20o C pendant une dizaine d’années. Ne pas recongeler. Puis, après la première utilisation, conserver à + 4° C, soit à la température d’un réfrigérateur de cuisine, pendant jusqu’à 8 semaines.

Chaque flacon contient 2,2 ml de GcMAF, soit suffisamment pour 8 doses de 0,25 ml chacune, à raison d’une injection par semaine. Le traitement d’un cancer au stade un/deux est généralement de 32 semaines ; au stade 4, il faut compter 48/75 semaines. (Si vous doublez la dose, faites une injection entière tous les 3,5 jours.) Les enfants autistes devront commencer par une dose de 0,05 ml.

Achetez 10 seringues à insuline de 0,3 ml (un tiers de millilitre, une seringue de 1,0 ml pouvant également convenir,) que vous trouverez en pharmacie au prix de 2,50 € environ. Puisqu’il s’agit de seringues pour diabétiques, s’en procurer ne présentera aucune difficulté.

L’injection est habituellement intramusculaire (IM, autrement dit  dans un muscle), et le meilleur endroit est dans le muscle du biceps en haut du bras, entre l’épaule et le coude. NE PAS injecter dans la graisse, car le produit s’y déplace trop lentement. L’arrivée du produit dans le sang est garantie par intraveineuse, mais ceci ne doit être fait que par un médecin.

GcMAF-1

Tout d’abord déballer et monter l’aiguille, autrement dit pousser l’aiguille dans l’embout de la seringue, en la tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, si nécessaire.

S’assurer que le piston est bien repoussé jusqu’en bas de la seringue.

Agiter le flacon doucement, mais ne jamais enlever le joint en caoutchouc sur le dessus.

Pousser la seringue jusqu’à ce que l’aiguille passe juste à travers le caoutchouc ; faire tourner le flacon et l’aiguille de sorte que le flacon soit à l’envers, l’aiguille étant en dessous et la pointe de l’aiguille étant complètement immergée dans le GcMAF.

En tenant la seringue, tirez sur le piston au moins jusqu’à la marque 0,3 sur la seringue ; le GcMAF sera désormais dans l’aiguille, mais si vous constatez la présence d’air dans la seringue, s’en débarrasser comme suit :

 

GcMAF-3GcMAF-2

 

Garder l’aiguille dans le flacon, celui-ci étant toujours à l’envers, de sorte que vous ne perdiez pas de GcMAF, pousser le piston dans le flacon jusqu’à la marque 0,25 ; tout l’air devrait avoir disparu. Sinon, répétez le processus jusqu’à ce que vous ayez pris le coup et qu’il n’y ait plus d’air dans  les 0,25 ml.

Retirez alors la seringue du flacon.

Vous pouvez nettoyer le site d’injection à l’aide d’une lingette antiseptique ; si vous êtes allergique aux antiseptiques, nul besoin de le faire, mais votre peau doit être propre.

GcMAF-4

Le plus facile est de faire l’injection à un angle d’environ 45 degrés par rapport à votre peau, c’est à dire en biais. Vous serez surpris(e) de constater que ceci est quasiment indolore. Enfoncez l’aiguille aux trois-quarts, puis poussez lentement le piston jusqu’au bout. Lorsque vous êtes sûr(e) que le piston est bien au bout, retirez la seringue.

C’est tout ! Retirez l’aiguille de la seringue, placez-la dans son support en plastique, et débarrassez-vous en.

Notre GcMAF est entièrement testé (analysé). Vous ne constaterez pas d’enflure sur le site d’injection, car celle-ci ne contient aucune bactérie. Du fait qu’il s’agit d’un produit authentique, le GcMAF ne vous donnera pas de maux de tête : voir la liste des « Effets secondaires » éventuels, à gauche de la page d’accueil gcmaf.eu.

Dans les 2-4 heures faisant suite à l’injection, vous pourrez ressentir un sentiment de fatigue similaire à celui que l’on a lorsque l’on se bat avec la grippe ; c’est votre système immunitaire qui se remet en marche. Si votre système immunitaire est faible, il faudra peut-être quelques semaines pour en arriver à ce stade. Certains n’éprouvent jamais de fatigue.

Dans 0,3 pour cent des cas, GcMAF pousse le système immunitaire à la surproduction d’histamine ;  si vous en ressentez des symptômes, acheter un antihistaminique en pharmacie (demandez un remède contre le rhume des foins).

Le GcMAF nécessite des taux normaux de vitamine D pour fonctionner pleinement, prenez-en au moins 6 000 UI par jour. La vitamine C en grandes quantités est également utile. Suivez le régime de l’homme des cavernes, qui consiste de poisson et de viande, de légumes et de fruits. Ni sucre, ni céréales ou ni pommes de terre, ni haricots.

Si vous le pouvez, évitez les médicaments qui bloquent ou détruisent le système immunitaire (par exemple, chimiothérapie, corticoïdes).  Consultez http://GcMAF.eu pour en obtenir la liste complète.

N’oubliez pas : ne pas congeler le GcMAF à moins que vous ne l’utilisiez pas pendant au moins quelques semaines.

Il n’y a rien à éviter lors d’un traitement au GcMAF.

Dans le monde entier, il y a six milliards de personnes en bonne santé, qui vivent avec du GcMAF dans leur corps, et, avec notre GcMAF, vous pouvez, vous aussi, prendre de tout ce que ces personnes prennent. Nous ne connaissons donc aucune contre-indication au GcMAF lui-même.

Il y a cependant certaines contre-indications pour votre système immunitaire  que vous tentez de reconstruire. En règle générale, ne prenez pas de médicaments, sauf si vous ne pouvez pas faire autrement.

Par conséquent pour la santé de votre système immunitaire

Vous devez continuer à prendre tout supplément susceptible de booster votre système immunitaire. Les antihistaminiques ne posent aucun problème.

Cependant, essayez d’éviter tout ce qui attaque le système immunitaire (sinon les effets salutaires du GcMAF seront contrecarrés) :

Le LDN semble bloquer l’action de GcMAF.

L’héparine administrée par voie externe (utilisée pour arrêter la formation de caillots sanguins) peut complètement bloquer l’action du GcMAF.

L’aspartame, édulcorant bien connu, peut avoir des effets néfastes sur la flore intestinale et réduire les défenses immunitaires.

Toutes sortes de corticostéroïdes (Prednisolon, Prednisone, Betapred, Solu-Cortef, Solu-Medrol, etc.). Par conséquent, éviter la cortisone et les stéroïdes, si possible.

Il faut éviter la prise d’anti-inflammatoires (les médicaments AINS comme l’ibuprofène, le diklofenalk, le celebrex, l’aspirine, etc. doivent être pris avec modération).

Les médicaments cytotoxiques ou la chimiothérapie (la cyclophosphamide (Sendoxan), l’étoposide (Vepesid), le méthotrexate, le Taxotere, le Taxol, le Navelbine, etc.), même si certains signes indiquent que le GcMAF peut réduire les effets secondaires et les dommages que ces poisons peuvent engendrer.

Radiothérapie

La morphine (Morfine) et ses analogues, (Morfin, Tramadole, Kodein, Fentanylplasters, Oxynorm, Oxycodon, etc.). Prenez de la buprénorphine à la place.

Le professeur Yamamoto met également en garde contre les bêtabloquants (seloken, Selo-Zok, etc.).

Le carraghénane (Chocomel) peut bloquer l’activité des macrophages (gcMAF). Porte également l’appellation E407 ou E407a.

 

N’oubliez pas que chez les hommes, un taux de cortisol élevé entraîne, au bout du compte, une perte de testostérone, car le cortisol empêche la testostérone de faire son travail sur les sites des récepteurs cellulaires. L’homme perd sa libido et prend une quinzaine de kg. Il souffre souvent d’hypercholestérolémie et d’hypertriglycéridémie, association idéale pour la crise cardiaque.

Aliments favorisant l’efficacité du système immunitaire (et du système nerveux).

 

Le Dr Tomas Tallberg, docteur en médecine, directeur de l’Institut d’Helsinki pour la bio-immunothérapie, a publié de nombreux travaux de recherche au cours des 40 dernières années. Ces recherches stipulent que les lipides sont nécessaires pour reconstruire le système nerveux central et le système immunitaire, si le patient souffre d’un cancer ou d’autisme.

Il affirme que le rétablissement est peu probable si vous suivez un régime riche en fast-food, un régime végétalien ou végétarien, ou si vous consommez des aliments transformés.

Votre système immunitaire et votre système nerveux doivent être nourris avec le bon type d’acides aminés, d’ETM et de lipides, pour que le GcMAF puisse contribuer à leur rétablissement :

Vous devez suivre le régime de l’homme des cavernes homme[CW1] , mais sans viande rouge, ni fruits, autrement dit, votre régime doit être constitué de viande blanche, légumes, poissons et lipides fournis par le beurre, la crème, le foie de poulet, le saumon, le lait de noix de coco, les abats. (Malheureusement, le moyen le plus rapide de se nourrir en lipides est dans la cervelle de porc en conserve (sans prion) ! Ajoutez-en à la recette de cocktail goût Pina Colada proposée ci-dessous.

On aura bientôt des poudres spécifiques contenant les acides aminés et les ETM adaptés à chacun des 6 groupes de cancers.

Cocktail goût Pina Colada, pour nourrir le système nerveux

Dans un mixeur, mélanger
220 g (une demi-livre) de cervelle de porcelet, de préférence en conserve

Une orange entière pelée, sans pépins

2 bananes

Le jus d’un citron vert

2-3 cuillères à soupe de marmelade d’oranges

200 ml de lait de noix de coco

100 ml de vanille

20 ml de liqueur de rhum (Malibu)

20 ml de Cointreau

 

La gelée royale empêche les macrophages de fabriquer des cytokines

 

Note de la rédaction : les cytokines pro-inflammatoires issues de l’activation du système immunitaire peuvent causer de la fatigue et une perte de poids. L’étude décrite ci-dessous indique que la gelée royale peut contrer ces effets et contribuer à votre qualité de vie. La gelée royale inhibe la production de cytokines pro-inflammatoires grâce aux macrophages activés qu’elle contient.

Dans cette étude, nous avons examiné les propriétés anti-inflammatoires de la gelée royale (GR) au niveau des cytokines. Quand les surnageants de suspensions GR ont été ajoutés à une culture de macrophages péritonéaux de souris stimulés par de la lipopolysaccharide et de l’IFN-gamma, la production de cytokines pro-inflammatoires, comme le TNF-alpha, l’IL-6 et l’IL-1, a été inhibée efficacement proportionnellement au dosage, sans que des effets cytotoxiques ne se manifestent sur les macrophages. Ceci suggère que la GR contient le(s) facteur (s) responsable(s) de la suppression de la sécrétion de la cytokine pro-inflammatoire. Nous avons nommé le facteur anti-inflammatoire dérivé de la GR des abeilles le « HBRJ-AIF», et nous en avons étudié les aspects moléculaires en profondeur. L’étude de fractionnement par taille a montré que le HBRJ-AIF se compose de substances de faible poids moléculaire (30 kDa), le premier étant une composante majeure. L’analyse chromatographique a montré que le MRJP3 est un candidat pour le HBRJ-AIF à poids moléculaires élevés. Ainsi, nos résultats suggèrent que la GR a des actions anti-inflammatoires par inhibition de la production de cytokines pro-inflammatoires dégagées par les macrophages activés.

Source : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14745176

 

Suppression des réactions allergiques grâce à la gelée royale en association avec le rétablissement de la fonction des macrophages et l’amélioration des réactions des cellules Th1/Th2

Hideki Oka, a, Yutaka Emoria, Naomi Kobayashia, Yoshiro Hayashia et Kikuo Nomotob

Ces résultats suggèrent que la GR a supprimé la production d’Ig E spécifiques aux antigènes et la libération d’histamine par les mastocytes, en association avec le rétablissement de la fonction des macrophages et l’amélioration des réactions cellulaires Th1/Th2 chez la souris DNP-KLH.

  • Si vous prenez du GcMAF, prière de revenir consulter ce site régulièrement pour vous tenir informé(e) des dernières nouvelles.
  • Veuillez noter que nous sommes  des fabricants spécialistes des sciences biomédicales, et non pas des médecins. Si, à tout moment, vous sentez que vous souhaitez interrompre la prise de GcMAF ou consulter un médecin, veuillez le faire. Nous NE suggérons EN AUCUN CAS d’abandonner tout traitement salvateur. Si vos médicaments doivent être rigoureusement dosés, parlez-en à votre spécialiste et demandez de consulter les rapports périodiques avant d’apporter tout changement à votre traitement.
© 2013 First Immune - GcMAF All Rights Reserved | Site built by STRATAGEMdesign
go to top